Notre Dame tomes 1 & 2 _ Recht et Bastide

 – Glénat – 

Résumé :  Le roman le plus emblématique de la littérature française, majestueusement adapté en bande dessinée.
L’histoire, nous la connaissons tous : dans le Paris grouillant du XVe siècle, une magnifique et jeune gitane danse sur le parvis de la cathédrale Notre Dame de Paris. La beauté d’Esmeralda est son trésor, mais elle causera aussi sa perte. En effet, l’archidiacre de Notre Dame, Claude Frollo, s’éprend éperdument de la belle, et tente de la faire capturer par son sonneur de cloche, le bossu Quasimodo. Il est mis en échec par le flamboyant capitaine Phoebus, qui lui aussi est attiré par Esmeralda, bien qu’étant déjà fiancé à la douce Fleur-de-Lys… Pris entre les désirs coupables de ces trois hommes, le destin d’Esmeralda ne peut plus désormais avoir d’issue heureuse…

 

Mon avis : 

J’ai craqué pour les Notre Dame sur un coup de cœur/ coup de tête. Les couvertures sont absolument sublimes et je me suis dit qu’à défaut d’avoir lu l’oeuvre de Victor Hugo, cette adaptation serait un premier pied à l’étrier. 

Je ne sais pas si l’adaptation est tout à fait fidèle au roman (il ne me reste plus qu’à le lire pour être fixée), où si quelques libertés ont été prises par le scénariste et le dessinateur. En tout cas, il en résulte deux très belles bandes dessinées.

L’histoire, on la connait tous plus où moins… Esmeralda, la jeune bohémienne qui fait tourner les têtes aussi vite que ses jupes virevoltantes ! Pas grand chose donc de nouveau de ce côté là.
La petite révolution est visuelle ! Ce que j’ai adoré c’est la force de chaque personnage qui ressort sous les traits des dessinateurs. Un quasimodo bien plus laid que son homologue créé par Disney. Une Esmeralda aussi naïve que charmeuse. Et un Frollo complètement fou, déformé par la haine et le désir. 

En bref : une bande dessinée très bien réalisée qui nous offre une autre approche de l’oeuvre monumentale de Victor Hugo. 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :