La Chambre des merveilles _ Julien Sandrel

Calmann Lévy – 

Quatrième de couverture :  Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet.
Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait vivre au cours de sa vie.
Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut–être que ça l’aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait.
Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on a presque quarante ans…

 

Mon avis : 

Quelle très belle découverte ! 

Ce livre à la couverture prometteuse et au résumé alléchant tient ses engagements ! La Chambre des merveilles est agréable à lire, bourré d’émotions, de bons sentiments, de suspense et de rires… 

J’ai adoré suivre le parcours de Thelma, cette femme qui se redécouvre mère le jour où son fils tombe dans le coma. Dès lors, sa carrière, qui occupait une large part de son existence, s’efface pour laisser place à la vie, tout simplement. Le combat qu’elle mène pour essayer de stimuler son fils et le parcours intérieur qu’elle mène elle-même alors qu’elle se redécouvre femme, mère, et fille sont émouvants à suivre.
Tout autant que les réflexions de Louis qui, depuis son lit d’hôpital, entend ce qui se passe autour de lui et réagit (intérieurement, extérieurement : poker face) à ces événements hors du commun, avec beaucoup d’humour et de douceur. 

Ce roman se lit facilement et avec gourmandise. Comme un bon petit plat, il est bien dosé ! On se régale du début à la fin. 

Une très très belle lecture qui fait du bien ! Est-ce que je recommande ? Absolument. D’autant plus qu’il s’agit d’un premier roman… Il sera très intéressant de suivre l’actualité de Julien Sandrel. 

La Chambre des merveilles sort en librairies le 7 mars ! Ne le manquez pas… Même pas encore dans les bacs, il est déjà traduit en plus de 20 langues ! On comprend aisément pourquoi un tel engouement quand on découvre ce petit bonbon. 

________________

Chez Calmann Lévy, j’ai également beaucoup aimé Mon Gamin ! 

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :