Ma mère, la honte _ Hubert Ben Kemoun

 – Flammarion jeunesse – 

Résumé : 

Lorsque la mère de Mélanie, femme de ménage dans un musée, jette par erreur une œuvre d’art mondialement connue à la poubelle, leur vie à toutes les deux bascule. Cette méprise déclenche un chaos total, et pour la mère et la fille, très vite, c’est l’enfer…

«Tout finit par se calmer, je n’arrêtais pas de me répéter… J’ignorais à quel point je me trompais.»

 

Mon avis : 

Ma mère, la honte est un petit roman de littérature jeunesse fort agréable à lire. Avec légèreté, et sous fond d’affaire artistique devenue presque affaire d’Etat, ce livre évoque plusieurs sujets auxquels les ados sont confrontés. 

Les relations des ados avec leurs parents, les premières histoires de cœur, mais aussi le harcèlement scolaire, le poids des réseaux sociaux… 

L’histoire, racontée par Mélanie, l’ado, est assez cocasse mais pourtant inspirée d’un fait divers réel. C’est assez impressionnant de voir comment une erreur anodine peut avoir un impact dramatique sur la vie des gens. Il suffit que, par un effet boule de neige, tout le monde s’en mêle pour que l’affaire devienne un enfer. 

Ma mère, la honte se lit très vite, l’histoire est agréable. Un peu simpliste, certes, au regard d’un lecteur adulte, mais rien de plus normal : le livre, destiné à un public jeune*, est tout à fait adapté à cette cible. Et il n’empêchera pas les adultes en quête de divertissement de passer deux heures légères. 

En bref : une petite lecture sympa et familiale 😉 

*Livre conseillé pour les plus de 13 ans. 

Laisser un commentaire