Le Marchand de sable _ Lars Kepler

Le Marchand de sable _ Lars Kepler

juillet 9, 2019 0 Par clarine_bouquine

Quatrième de couverture : 

Un jeune homme erre le long d’une voie ferrée dans la nuit glaciale de Stockholm. Il souffre d’hypothermie. En état de choc, il n’est pas en mesure d’expliquer ce qui lui est arrivé mais tient des propos incohérents au sujet du Marchand de sable. Il s’agit en réalité d’un garçon disparu treize ans plus tôt avec sa petite sœur. À l’époque, l’enquête avait conclu qu’ils faisaient probablement partie des dernières victimes de Jurek Walter, un tueur en série arrêté par Joona Linna. Mais le psychopathe purge sa peine depuis plus de dix ans en unité psychiatrique, dans un bunker sous-terrain sous haute sécurité. Où était le jeune homme séquestré depuis tout ce temps ? Jurek a-t-il un complice à l’extérieur, toujours à l’œuvre ? Et où est la petite sœur ?

Il y a urgence. Joona sait que Jurek Walter est un manipulateur et qu’il ne les aidera pas spontanément. Dans une ultime tentative de lui soutirer des informations, Saga Bauer, une collègue de Joona Linna, se fait passer pour une patiente et se laisse enfermer dans le bunker. De son côté, Joona sait que l’heure du face-à-face avec l’homme qui l’a obligé à abandonner sa famille approche.
Après Incurables, Lars Kepler est de retour avec un thriller magistral. Intrigue au cordeau, rythme implacable, ambiance crépusculaire, tout y est. Le Marchand de sable va passer. Bonne nuit les petits…

Mon avis : 

Je suis montée dans le train pour ne pas savoir en descendre avant la fin ! Ce super polar nous embarque dans un thriller absolument génial, tissé autour de la psychologie particulière d’un dangereux criminel interné depuis plus de 13 ans, mais qui continue d’être actif alors qu’il n’est jamais sorti de l’unité psychiatrique sous haute surveillance dans laquelle il a été placé.

J’ai particulièrement apprécié le fait que deux types de thrillers se côtoient. Le thriller est tout d’abord principalement psychologique, avec toute la complexité de Jurek Walter, manipulateur, menteur, et d’une extrême intelligence. Un personnage d’un calme apparent mais très dangereux. Et puis, le calme laisse peu à peu place à une certaine frénésie. Le compte a rebours est lancé. Et le récit bascule dans une violence absolue.

C’est prenant de bout en bout ! Très divertissant. J’étais même assez contente de rentrer de voyage pour pouvoir le finir (si, si, j’y ai pensé pendant mon séjour à Prague, impatiente de connaître la suite).