Les heures souterraines _ Delphine de Vigan

 – Le Livre de Poche

Résumé : 

Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Au cœur d’une ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai. Les Heures souterraines est un roman vibrant et magnifique sur les violences invisibles d’un monde privé de douceur, où l’on risque de se perdre, sans aucun bruit.

Mon avis :

Encore un de Vigan ! Ce n’est pas un cri de lassitude, non c’est une merveille de satisfaction. Encore un livre dont la simplicité des phrases contraste avec la complexité des émotions qu’elles réveillent, qu’elles révèlent. Encore un roman profond, qui prend aux tripes, qu’on ne veut pas lâcher.

Ici, le lecteur est témoin du quotidien de deux personnes absorbées par la machine Parisienne. Noyées dans le monde du travail, dans le va-et-vient des transports. Surtout Mathilde, que l’on suit de façon plus approfondie et dont la vie professionnelle tourne à l’enfer. 

C’est ce personnage que j’ai particulièrement aimé suivre. On assiste, aussi impuissants qu’elle, à la dégradation tragique de ses conditions de travail alors que son supérieur la prend en grippe. Un véritable cauchemar qui va de plus en plus loin… Le Bore-out, les collègues qui se désolidarisent, l’ignorance de la hiérarchie, une lente descente aux enfers qui semble irréversible. 

J’ai encore une fois été totalement absorbée par cette lecture. Encore une fois un livre qui n’est pas à se tordre de rire, mais qu’on ne peut se résoudre à lâcher. Une histoire que chacun pourrait vivre portée par une justesse des mots et des émotions dont Delphine de Vigan a la totale maîtrise. 

Encore jamais déçue par cet auteur je ne le suis pas non plus avec Les heures souterraines et j’espère que ça va continuer ainsi. Ses lectures sont toujours d’intenses rencontres avec l’humanité.

De cet auteur j’ai aussi lu : 

Laisser un commentaire