Hello _ Laura Trompette

 – Pygmalion – 

 

Quatrième de couverture : 

En quête de reconstruction, elle est confrontée à la folie, l’imposture et l’obsession.
«Mes mains tremblent sur le clavier. Ma mâchoire se serre. Mon nez ne prend plus d’air. Ma tête implose, en quelques secondes. Les mots frappent mes yeux et mon cœur par ricochet. À cet instant, je voudrais revenir en arrière.»
Auteur à succès, Emma L. Coste est publiée aux États-Unis pour la première fois et s’envole vers New-York. Là-bas, au détour d’une soirée banale, elle croise par hasard l’homme avec qui elle a partagé une partie de sa vie. La plaie est encore trop vive… Pourtant, cette collision n’est rien à côté des événements étranges qui commencent alors à se produire. 
D’une valise disparue aux lettres anonymes qui ne tardent pas de l’inquiéter, Emma saura-t-elle se défaire de l’étau qui se resserre autour d’elle?

 

Mon avis : 

Ce livre m’a été envoyé par les éditions Pygmalion, que je remercie, me donnant l’occasion de découvrir la plume de Laura Trompette. Face au bel engouement que l’ouvrage a rencontré sur les réseaux sociaux, mais aussi après avoir lu la chronique de Mademoiselle Lit (à lire ici), qui a été conquise, je me suis embarquée en toute confiance dans cette lecture. 

Malheureusement la sauce n’a pas pris avec moi. 

La plume est pourtant plutôt agréable, les touches d’humour, les références et les figures de styles donnent un caractère frais et dynamique au roman. C’est au niveau de l’histoire que je n’ai pas trouvé mon compte. Là ou beaucoup ont su savourer le suspense, j’ai pour ma part eu beaucoup plus de difficultés… J’ai trouvé les événements et leurs rebondissements trop « gros » pour être crédibles, et ai regrettés quelques redites. 

Il y a cependant des points positifs et originaux : les titres de chansons pour donner une tonalité à chaque chapitre. La mise en abîme, car l’on suit ici les aventures d’une auteure qui écrit l’un de ses romans : un exercice original mené par Laura Trompette qui nous offre ainsi une petite vision « coulisse » de ce que peut être la vie d’auteur. Mais aussi les parties plus intimes où la narratrice fait part des douleurs et des réminiscences suite à sa rupture. Des passages dans lesquels je me suis retrouvée. 

Sur la balance des aspects positifs et des aspects plus négatifs, c’est malheureusement le négatif qui l’emporte sur mon impression générale, n’ayant pas su me passionner pour l’intrigue. 

 

 

 

2 Comments

    • clarine_bouquine

      Oui c’est bien la première fois que nos avis se trouvent aussi divergents. C’est pour ça que j’ai mis le lien vers ton article. Pour équilibrer la balance 🙂

Laisser un commentaire