Orphée seul dans la foule

Orphée seul dans la foule _ Emmanuel Roche (Jazz en Velay) 

Quatrième de couverture : Fin des années cinquante : Chet Baker est plus souvent en Italie qu’aux Etats-Unis. Il collabore à plusieurs bandes originales de film en travaillant avec le compositeur italien Piero Umiliani. Mais Chet a une autre compagne, à part la musique. Une compagne assez envahissante pour compromettre une session d’enregistrement…

 

Chronique : 

La voici, la voilà ! Je peux enfin vous parler de la nouvelle qui a remporté le prix Jazz en Velay 2017. Le concours, dont j’ai eu le plaisir d’être jury, mettait en compétition une soixantaine de nouvelles autour du thème du Jazz.

Le texte gagnant s’est démarqué par sa qualité d’écriture, mais aussi par sa structure originale et l’aspect mystérieux de l’histoire.

L’auteur a décidé d’évoquer de manière un peu romancée une anecdote réelle de la vie de Chet Baker : sa disparition soudaine lors d’une session d’enregistrement en Italie. Quatre narrateurs se succèdent et évoquent leur rencontre éclair, presque impalpable, avec l’artiste, et l’absence de celui-ci. Entre les lignes, se dessinent alors les réponses aux questions que tout le monde se pose : où est-il passé, et pourquoi est-il parti ?

Une nouvelle très agréable à lire, et qui fait la part belle aux silences.

Le plus : les illustrations d’Alice Marchetti, qui apportent solennité et profondeur au récit.

 

Jazz en Velay est une association basée au Puy-en-Velay qui participe au rayonnement du jazz, notamment au travers de son festival automnal Jazz en Velay.

www.jazzenvelay.fr

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :