Factice _ Hanna Anthony

Factice _ Hanna Anthony

mai 17, 2021 0 Par clarine_bouquine

Mon avis

Tout commençait pourtant bien : une couverture magnifique (pour le coup, on est en plein dans le sujet, la lectrice que je suis juge aussi l’aspect visuel ^^’), et un premier chapitre qui mettait dans de bonnes conditions. Outre le rythme et le ton, plaisants, amusants, le cadre planté me plaisait.

Nina, l’héroïne, a mon âge, elle se pose des questions existentielles de vie que je connais ou ai connues. S’annonce un roman critique sur les réseaux sociaux et les sites de rencontres. Je fréquente assidûment les premiers et ai il y a quelques années fait le tour des seconds. Immédiatement, je me dis que je vais pouvoir m’identifier à cette demoiselle. Que ses problèmes de cœur me feront certainement penser à mes galères sentimentales des années étudiantes. 
Sauf que tout change très vite. Nina se retrouve en boîte de nuit, et totalement ivre rentre avec un inconnu qui ressemble à son ex (à qui elle voue une obsession un peu flippante) avant de lui faire faux-bond en se rendant compte qu’il est en couple et père de famille.
Co***rd numéro 1. Alors Nina reprend le fil de ses rencontres numériques et tombe sur d’autres tocards, qui lui rappellent la longue liste de tocards qu’elle a déjà croisés et dont elle a même dressé des portraits robots pétris d’idées reçues. 
Jusqu’à tomber sur Raphaël. La perle ? Ou plutôt le c***rd suprême ?
A voir, car clairement, Nina est loin d’être irréprochable, et malgré une relation qui vire au naufrage, elle fait tout pour ne pas finir célibataire et avoir à aller seule au mariage de son amie.

Je n’ai pas aimé.

Pas aimé Nina, qui me semble être insupportable et imbuvable. Menteuse invétérée, elle semble n’apprécier personne, dénigrer tout le monde. Sauf ce qui est beau. Beau gosse, bel appart, belles vacances… 
Pas aimé l’image que ce roman renvoie des hommes. Ici, la quasi totalité n’est pas fiable, grossière, irrespectueuse… Loin, très loin de la réalité.
Je n’ai pas non plus aimé l’image que ça renvoie des femmes.
Les clichés sont trop nombreux pour moi. J’ai rapidement pris le parti de lire le livre au second degré en me disant que c’était la clé. Ce qui a marché le temps de deux/trois chapitres, et puis je n’ai plus pu en rire, et je me suis de nouveau sentie mal. 

Alors que le roman semblait vouloir dénoncer une société trop tournée sur l’image de vies idéalisées véhiculée par les réseaux sociaux (ce qu’on ne peut décemment pas nier !), j’ai trouvé que le message se perdait dans cet excès de clichés qui finalement dessert le message.

Bref, c’est rare, mais ça arrive. Je n’ai pas aimé, du tout, cette lecture. Et comme quand c’est le cas, je me trouve dans cette position délicate de devoir d’honnêteté tout en essayant de ne pas blesser un auteur et un éditeur qui ont mis beaucoup de temps, d’énergie et de passion dans un livre. Fort heureusement, mon avis n’engage que moi, et j’ai vu des avis positifs sur ce roman. Les goûts et les couleurs font de cette aventure livresque un chemin décidément surprenant.  

Je remercie Pascale, d’ @entredeuxpages avec qui j’ai partagé cette lecture commune. Honnêtement, sans cet engagement et sa compagnie au fil des chapitres, j’aurais abandonné ce roman. A défaut, je me suis fait un peu violence, mais j’aurais eu l’occasion de beaucoup discuter et débattre avec Pascale, et ça, c’était cool.

Résumé de l’éditeur, Kiwi éditions

Nina est une jeune femme de son temps. À 27 ans, smartphone greffé à la main, elle arpente les applications de rencontres pour trouver l’amour et publie des photos retouchées sur les réseaux sociaux pour polir son ego. Malgré son succès, elle souffre de son célibat et de son incapacité à pérenniser une relation amoureuse dans une société qui prône la consommation à outrance. Lorsque son amie de longue date lui annonce qu’elle s’apprête à se marier, Nina décide de redoubler d’efforts et de multiplier les rendez-vous afin de pouvoir assister à l’événement accompagnée, radieuse et amoureuse, et ainsi faire pâlir son ex-fiancé, également invité aux festivités avec sa sublime promise.

La mission s’avère plus compliquée que prévu quand sa nouvelle relation amoureuse dégénère, loin de l’idylle renvoyée par ses profils en ligne. Nina se retrouve alors piégée par les mensonges innocents qu’elle distille sur les réseaux sociaux, prisonnière des apparences. Le jour J, elle va devoir tout mettre en oeuvre pour s’extraire de la toile complexe dans laquelle elle s’est empêtrée.