La Belle est la Bête _ Floriane Joseph

La Belle est la Bête _ Floriane Joseph

mai 11, 2021 0 Par clarine_bouquine

Chronique

Contemporain et millénaire. Voici un conte merveilleux, servi par @florianejoseph une primo romancière très, très prometteuse. L’histoire d’un royaume lointain, gouverné par un sultan sage et bienveillant. Un royaume où chacun respire paisiblement jusqu’au jour tragique où l’une des princesses subit une attaque à l’acide.
Défigurée. Sultan effondré. Royaume ébranlé.

Le lecteur suit Leïla, dans sa convalescence, dans la difficile acceptation de sa nouvelle condition. La Belle est devenue une Bête. Mais les Bêtes ne sont-elles que laides et terrifiantes ?
Elle va dompter son destin, à coups de bals masqués, de robes aux mille tissus et de nuits enfiévrées. 
Chercher l’acceptation des autres mais plus encore la sienne. Car là est la clé. 

Je n’ai pas envie de vous en dire beaucoup plus, car comme tout bon conte, cette histoire se savoure. Ses personnages colorés et malicieux (mon préféré, Iago, à la folle sagesse), les langues de sable du désert, les nuits chaudes… On retrouve dans cette belle histoire des airs de mille et une nuits. Et pourtant quelques codes de la vie moderne apparaissent là, brouillant le cours du temps. Nous rappelant que cette histoire d’une femme est l’histoire de toute, et de tout homme.

Le tout dans un livre magnifiquement édité. Je m’étais déjà fendue d’un post élogieux à propos de cette collection ExNihilo, chez @frisonroche.belleslettres.

Je maintiens mes premières impressions. Beaucoup de goût et de finesse dans l’objet livre et un excellent choix que de publier ce roman qui mérite sa place dans vos étagères. 

Résumé de l’éditeur, Frison-Roche Belles Lettres

La Belle est la Bête est le récit d’une quête et l’histoire d’une femme. Un jour de grand soleil, la princesse Leïla est défigurée à l’acide par un inconnu, un jeune homme ayant fréquenté les factions extrémistes aux confins des terres gardées par le sultan. Ce dernier met tout en œuvre pour sauver sa jeune fille et rassurer son peuple, qui se lance tout entier à la recherche de celui qui est rapidement qualifié de terroriste. Le royaume entier tremble devant la violence de cette attaque. Pourtant, la princesse Leïla se relève. Dès lors, elle décide de continuer à honorer les nombreux bals du royaume de sa présence. Chaque danse est l’occasion de faire fleurir sur ce visage encore non apprivoisé des masques toujours plus somptueux, chaque fois plus grandioses. Autant de couleurs pour se composer une nouvelle identité… De palais en déserts, ce conte pour adultes mêle la politique à l’amour. Le terrorisme s’insinue dans un univers chatoyant, la réalité la plus cruelle côtoie un réalisme magique. Un conte moderne aux accents orientaux, où les femmes sont fortes et les royaumes imparfaits, où les monstres sont humains et où les hommes vont de valse en déchirure, dans une quête éperdue de beauté, de libertés et de sens.