L’Exilé _ Erik Kriek

Viking style 🪓
“Nous sommes maudits, mon frère !
Je suis devenu ton assassin. Puisse nul ne jamais l’oublier : implacable est le jugement des nornes.”

Amateurs d’histoires vikings, adorateurs des peuples du nord, ce one-shot pourrait vous plaire, mieux, vous surprendre. 
On y parle d’un exil qui prend fin, d’un homme qui revient sur ses terres, pensant reprendre part à sa vie. Mais les mémoires ne sont pas aussi courtes que les exils, et les rancœurs, au lieu de s’apaiser, parfois s’amplifient.

Le retour de l’Islandais crée bien des tumultes. Ceux qui voulaient s’accaparer les terres de son père trouvent un obstacle en sa personne et en celle de ses amis. Ceux qui ont subi sa violence des années auparavant veulent obtenir vengeance. Sur ce bout de terre, il n’y a pas que l’environnement qui est hostile.

L’histoire nous donne à suivre un homme, mais est-il un héros ? Bourreau ou victime, un peu des deux. Et ceux qui veulent lui nuire, n’ont-ils pas derrière leurs traits haineux de justes griefs ?

Côté graphique, la sobriété est de mise du côté des couleurs. Du blanc, du noir, et du bleu/gris. Seules des touches de rouge brique interviennent par moment, ce n’est alors jamais bon signe, avec elles viennent le sang et le malheur. 

J’ai beaucoup apprécié cette lecture. Différente aussi bien dans le graphisme que dans la narration, rafraîchissante et qui, au lieu de nous montrer les vikings dans des guerres de clans ou de sanglantes invasions, nous plonge dans l’intimité de drames familiaux. 

Texte et dessins : Erik Kriek
Traduit du néerlandais par Philippe Nihoul
Chez @editions_anspach